sportsregions
Envie de participer ?

Bridge Club de Mesquer Quimiac

21

juin 2024

Deces - Monique ALAIME et Philippe SIRE

Publié il y a 3 semaines

Deces - Monique ALAIME et Philippe SIRE

Monique ALAIME et Philippe SIRE nous ont quittés ces dernières semaines. Ils étaient tous deux habitués à nos séances de La Vigne et nombre d'entre nous ont pu apprécier leur contact affable et courtois dans le jeu de la carte.

      "Tous les joueurs de bridge de la presqu’île ont eu l’occasion de partager quelques donnes avec Philippe SIRE qui avait un petit faible pour notre club de Mesquer.

     Plusieurs d’entre nous ont été ses partenaires, soit régulièrement, soit occasionnellement car Philippe était toujours disponible pour s’engager dans de nombreuses compétitions ou pour jouer amicalement. Ces dernières années son agenda bridge était particulièrement chargé.

     Nous avons pu apprécier son enthousiasme, sa passion et ses compétences pour notre sport favori, parfois même, comme tout joueur passionné, sa mauvaise foi devant une erreur manifeste qu’il reconnaissait bien volontiers à la fin du tournoi.

     Philippe se caractérisait par ses multiples facettes et ses nombreuses passions :  bridgeur bien sûr mais aussi golfeur, chanteur, amateur passionné de cuisine… Son parcours professionnel qui l’a conduit aux quatre coins du monde pour diriger la construction de barrages, d’aéroports et d’autres infrastructures lui a conféré une culture internationale, un goût pour les langues étrangères et une curiosité dans des domaines très divers.

    Philippe ne laissait pas indifférent, son physique, sa voix, son caractère en faisait un personnage singulier et sympathique que nous n’oublierons pas.

    Nos pensées vont aujourd’hui à son épouse, ses enfants et ses petits-enfants."

    Pour le club de Mesquer (Philippe PORCHET)

   "J’ai connu Philippe et Claude (sa future épouse) alors que nous avions 16 -20 ans à la Baule.  Nous faisions partie de a même bande que Papa tirait en ski nautique sur la plage.  Philippe était connu de toute la bande pour sa gentillesse et sa serviabilité.  Lorsque je l’ai retrouvé 50 ans plus tard son amitié était intacte et nous avons passé d’excellents moments ensemble.  Il m’a permis de retrouver quelques survivants de la bande car il aimait garder ses amis
C’est avec beaucoup de peine que je l’ai vu nous quitter peu à peu .  Dans ces moments de retrouvailles il aimait rappeler certains moments de notre jeunesse.  Le dernier jour où nous avons pu parler nous avons pleuré ensemble en nouds tenant la main.  J’ai perdu un grand ami.  Heureusement Claude est toujours là."

Jacqueline Tomine Olivier

   "J'ai peu connu Philippe mais nous avons sympathisé et nous échangions des mails. Il aimait la musique bien sûr, la nature et un de ses chanteurs préférés était Hugues Auffray. Pour nous rendre au Club de Bridge du Pouliguen, nous avons traversé ensemble les marais de Guérande : il en connaissait tout et était pratiquement lyrique au sujet de leur paysage, de leur fonctionnement et des oiseaux qui le fréquentent."

Tania Saviloff

"J'ai eu l'occasion de fréquenter à distance Philippe pendant la période de Covid  où nous avons fait avec Eric et Philippe Porchet des duplicates enflammés sur BBO. Récemment lorsque je lui ai rendu visite quelques semaines avant son décès je lui ai dit que de mon point de vue il avait eu une belle vie malgré des derniers mois difficiles. Il en avait convenu. C'est l'image qui me restera de Philippe."
Adieu l'ami.
 
Philippe Lebrun
 
 
"Je n'ai pas beaucoup côtoyé Monique si ce n'est à Clis les après midis où elle formait avec Edouard une paire redoutable. Je garderai le souvenir d'une personne aimable et sympathique."
 
Philippe Lebrun
 

"Monique, tu nous a quittés très vite. Les bons moments passés ensemble resteront dans nos mémoires; Hôtesse parfaite mariant cuisine et pâtisserie avec talent, tu régalais tes convives avec bonheur.

Nous penserons toujours à toi."

Jeanine Séjourné

"Monique, quel talent, je ne parle pas que du bridge car comment peut-on oublier sa merveilleuse cuisine et surtout son excellent gâteau nantais. Rien que d'y penser je m'en lèche encore les doigts."

Daniel Durand